Les tips de la communauté

Quels sont les missions et les qualités du manager transversal ?

By 15 janvier 2021 avril 14th, 2021 No Comments
manager transversal missions qualités

Tout d’abord, paradoxalement, le foisonnement des rôles transverses au sein des organisations complique leur reconnaissance. Nous avons interviewé des managers transversaux pour mieux comprendre leurs missions au quotidien, leurs motivations et les qualités nécessaires pour mener une mission transverse.

De manager transversal à leader transversal

S’il y a consensus sur la définition du management transversal, les spécialistes ne s’accordent pas sur la définition du “manager transversal” en tant que personne. Le manager transversal est-il une fonction ou un rôle ?

Par exemple, Jean-Pierre Testa dans son livre La boîte à outils du manager transversal distingue le “manager transversal”, qui a pour fonction de gérer sur le long terme des activités globales ou des process, du chef de projet, de l’animateur de réseau ou de communauté et du manager hiérarchique. Quant à Thierry Des Lauriers, auteur de Managez en transversal, il considère qu’un chargé de formation est un manager transversal : c’est dire si les définitions sont variées ! Par ailleurs, d’autres experts du management transversal préfèrent parler de “leader transversal” pour ne pas créer d’ambiguïté avec le terme “manager”, très lié à la fonction hiérarchique. 

C’est ce que nous avons constaté avec les lecteurs de notre newsletter pour les managers : aucun d’entre eux ne se reconnaissant dans le terme manager ! Nous préférons cette vision élargie du manager transversal car les organisations se complexifient et les individus peuvent endosser différents rôles au sein de leur fonction. Néanmoins, il existe des différences et des spécificités pour chaque catégorie de leader transversal.

Des missions variés mais des enjeux communs

Malgré les différents types de management et la variété des contextes, les leaders transversaux ont des enjeux communs :

  1. Réussir à faire travailler ensemble des individus parce qu’ils en ont envie et non parce qu’ils sont obligés de le faire ;
  2. Co-définir et ajuster les objectifs ou les engagements ;
  3. Clarifier les modes de fonctionnement et les processus de décision (boucle décisions/ actions) ;
  4. Faire confiance en première intention, ce qui implique l’autonomie et la responsabilisation des contributeurs ;
  5. Amener chacun à jouer son rôle et faire grandir l’équipe en mettant en situation de confort son équipe, en étant à son service.

Envie de tester le coaching collaboratif ?

Recevez 2 fois par semaine, nos outils pratiques sur des situations managériales directement dans votre boite mail.

Les différents leaders transversaux

Ensuite, à ces différences liées au type de management s’ajoutent des variables telles que :

  • Les leviers hiérarchiques indirects : le leader transversal a-t-il un statut hiérarchique ? À quel niveau ? Quelle est la taille de son équipe ?
  • Les parties prenantes ou externes : le leader transversal travaille-t-il avec des contributeurs externes à son organisation ?
  • Mais également L’aspect géographique : le leader transversal est-il proche géographiquement et culturellement de ses contributeurs ? Travaille-t-il dans un contexte international ?
TYPE DE MANAGEMENT TRANSVERSALMISSIONSEXEMPLES DE POSTES
GESTION DE PROJET OU D’UN
SOUS-ENSEMBLE DE PROJETS
Livrer un produit ou un service unique à un client donné dans un délai donné, avec une équipe et des outils structurés.Chef de projet
PILOTAGE D’UN GROUPE
DE TRAVAIL
Produire une amélioration continue ou des solutions ponctuelles d’urgence en s’appuyant sur des ressources volontaires ou mobilisées pour leurs qualités.– Chef de projet,
– Chargé de mission,
– Animateur d’une task force, d’un groupe de résolution de problème, ou d’un groupe de progrès,
– Facilitateur,
– Chargé de formation…
ANIMATION D’UN RÉSEAU
OU D’UNE COMMUNAUTÉ INTERNE OU INTER-ORGANISATIONS
Créer et animer des espaces de partage et de mise en relation pour des acteurs aux intérêts professionnels communs.– Community manager,
– Animateur d’une communauté, de connaissances ou de pratiques,
– Animateur d’un réseau professionnel…
GESTION DE PROCESSUS,
D’UNE ACTIVITÉ GLOBALE
CONCERNANT DIFFÉRENTES
ENTITÉS DE L’ORGANISATION
Coordonner un ensemble
d’activités et de ressources
dispersées en vue de déployer
régulièrement des dispositifs, des orientations ou de produire un livrable de manière répétitive.
– DRH,
– DSI,
– Product Manager,
– Chief Data Officer…
GESTION DE PARTENARIATS
(RELATIONS FOURNISSEURS,
CLIENTS, PRESTATAIRES…)
Créer des relations durables
dans le temps avec des acteurs
externes.
– Responsable Qualité,
– Responsable Achats
– Responsable Supply
Chain,
– Customer Success Leader…

Quelles sont les qualités pour manager en transversal ?

Enfin découvrons les qualités pour être un manager transversal grâce aux témoignages de quatre managers transversaux du réseau UpTogether.

claire manager transversal missions

Tout d’abord, un manager transversal doit savoir prendre du recul et se remettre en question, créer du lien social entre les collaborateurs qui travaillent sur un même sujet avec bienveillance et confiance, être en mesure de monter en compétences sur des sujets plus ou moins techniques/opérationnels et être à l’aise dans l’environnement dans lequel il travaille pour appuyer sa légitimité et négocier avec les parties prenantes. Enfin, il faut être très organisée : jongler entre les disponibilités des uns et des autres, avoir toujours une vision à jour des projets.

Claire, chargée de mission à la Banque de France
yassine manager transversal

Tout d’abord il faut dire qu’on gagne ou on perd ensemble. Il n’y a pas de place pour le chacun pour soi. Je ne le rappellerai jamais assez mais le manager transversal doit être bon communicant, pédagogue et disponible pour faire grandir l’équipe.

Yassine, head of product chez Wynd
audrey manager transversaal

En premier lieu, le manager idéal, qu’il soit transversal et/ou hiérarchique doit faire preuve d’empathie, être fin négociateur et adaptable face à l’incertitude et aux différents besoins des interlocuteurs. Enfin, il doit se positionner en leader, c’est-à-dire porter une vision, montrer le cap, être positif et enthousiasmer les personnes avec qui il travaille.

Audrey, product lead chez Shift Technology
alexandra manager transversal

Premièrement, le manager transversal n’arrive parfois pas à avancer : il ne faut pas se décourager pour autant. Il faut relativiser et se dire que ce n’était pas le bon moment, laisser reposer et mûrir le sujet pour mieux y revenir. Ensuite, j’avais un sujet comme ça que je ressortais tous les 3 mois dans une ancienne mission : au bout de deux ans, ça a fonctionné ! Pour terminer, le manager doit être persévérant et patient.

Alexandra, responsable coordination qualité groupe chez Sodebo

 

Notre conclusion sur les missions du manager transversal

Pour conclure, le manager transversal n’hésite pas à challenger ses pratiques historiques. Parfois, il y a des choses qui sont évidentes « parce qu’on a toujours fait comme ça » mais il faut se poser la question du pourquoi et contextualiser en permanence. (…) Il faut prendre le temps de découvrir, de questionner, d’aller voir sur le terrain, de se rendre compte par soi-même et de s’étonner.

Laissez un commentaire, qu’il soit négatif ou positif il sera précieux !